Femmes de djihadistes : au coeur du terrorisme français

Femmes de djihadistes

Femmes de djihadistes de Matthieu Suc, paru en mai 2016

Femmes de djihadistes

Elles s’appellent Izzana, Diane ou Soumya et ont partagé l’intimité des terroristes. Longtemps oubliées des médias et des policiers, cataloguées comme des victimes coupées du monde par un morceau de tissu, elles sont aujourd’hui un moyen unique de pénétrer et comprendre la sphère djihadiste.
Converties, issues de l’immigration ou de l’aristocratie française la mieux née, elles ont en commun d’avoir vu, cachées sous leur niqabs, les hommes se former, se radicaliser, s’armer.
En collectant écoutes, procès-verbaux et témoignages inédits, Matthieu Suc reconstitue cette part d’ombre du terrorisme islamique. Sont-elles complices? Ou, au contraire, ignorent-elles tout des projets de leurs maris?
Une enquête fascinante. Et, à travers le récit des odyssées de Kahina, Sylvie et Hayat, l’envers du décor des attentats qui ont frappé la France.
Aujourd’hui journaliste à Mediapart, Matthieu Suc enquête sur le terrorisme et les questions de renseignement. En 2015, il avait couvert les attentas de Charlie Hebdo pour le compte du Monde. Femmes de djihadistes est son quatrième livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *