Intervention dans le milieu scolaire en Aveyron

Suite à une intervention sur la radicalisation dans un établissement scolaire de Midi Pyrenées, voici quelques questions pertinentes posées par les élèves:

 

 

 

  • L’école a-t-elle un rôle important dans la lutte contre la radicalisation?

  • Comment celà a-t-il pu prendre une telle ampleur?

  • Les garçons sont-ils plus touchés que les filles?

  • Comment avez vous pu faire votre deuil sans le corps de votre fils ni de lieu pour se recueillir?

  • Apprenez vous à vivre avec ce poids ou bien la douleur s’est elle estompée?

  • Avez-vous un certain sentiment de colère envers votre fils?

  • Avez-vous eu envie de vous venger?

  • Il y a-t-il un moment où vous avez eu un sentiment de haine contre les musulmans?

  • Votre famille vous a t elle tourné le dos lorsque elle a appris que votre fils était parti en Syrie?

  • Serait-il possible que votre fils ne soit pas vraiment mort et que l’annonce de cette mort ne soit qu’une étape du processus de radicalisation?

  • Avez vous essayé de lui dire non à cette religion de l’Islam et l’en empêcher? (j’ai pleuré pour vous) C’est quelque chose qui nous fait beaucoup réfléchir! Comment faire si un de nos proches veut le faire? Faut t il que j’en parle à ses parents?

 

 

J’en ai beaucoup d’autres.

J’ai répondu à leurs attentes. Ces élèves ont été émus, touchés par le témoignage que jai pu leur apprter; j’ai été également surprise par la qualité de leurs questionnements.

LA PREVENTION DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES EST PRIMORDIALE SI NOUS VOULONS ERADIQUER CE FLEAU D EMBRIGADEMENT DE NOS JEUNES DANS UNE MOUVANCE DJIHADISTE.

RESPECTONS ET PROTEGEONS NOTRE JEUNESSE ELLE EST EN DROIT DE CONNAITRE LA VERITE.

SI NOUS NE LE FAISONS PAS NOUS SERONS LES PREMIERS COUPABLES.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *